Apprendre à bien gérer son capital soleil

Sommaire

Pour bénéficier au mieux des bienfaits du soleil et minimiser les effets indésirables, il est important de gérer notre capital soleil en bonne connaissance de cause. Comparable à un « crédit soleil », ce capital est à économiser pour lutter contre les effets néfastes que peut engendrer une surexposition au soleil.

Capital soleil : définition

Chaque individu est doté d'un « capital soleil ». Ce capital définit le temps d'exposition aux rayonnements solaires que la peau peut supporter. Au-delà de ce capital, la dangerosité des rayons est avérée et il s'ensuit l'apparition de problèmes, dont quelques-uns peuvent s'avérer graves.

Deux facteurs déterminent l'étendue du capital soleil de chacun :

  • l'hérédité ;
  • le phototype.

 

Diminution du capital soleil avec l'âge

Petit à petit, la peau devient plus fragile, du fait :

  • du tabac ;
  • d'une alimentation pauvre en antioxydants ;
  • du stress ;
  • de la pollution ;
  • d'une baisse des sécrétions hormonales, etc.

La peau est alors beaucoup plus sensible au soleil. On parle de diminution du capital soleil. Pour pallier ce problème, plusieurs solutions s'offrent à vous.

Observer une bonne hygiène de vie

Il est primordial de soigner sa peau par son hygiène de vie. Limiter le tabac, l'alcool et le stress vous permettra de conserver une peau relativement jeune et en bonne santé.

Vous pouvez par ailleurs consommer des aliments antioxydants riches en :

  • bêtacarotène, très présent dans le jus de carotte, la patate douce la citrouille et le melon (pour multiplier par 15 le taux d'absorption du bêtacarotène, il faut l'associer à de l'huile d'avocat) ;
  • vitamine C, en grande quantité dans les fruits et particulièrement la goyave, le cassis, le jus d'orange, le kiwi et le litchi ;
  • vitamine E, présente dans l'huile de germe de blé, dans les graines de tournesol, les amandes et noisettes ;
  • polyphénols et lycopène (qui regroupent plusieurs métabolites secondaires qu'on retrouve dans le raisin entre autres).

Bien se protéger du soleil

Il sera par ailleurs indispensable de bien se protéger du soleil en observant les règles élémentaires des heures d'exposition (entre 12 et 16 h) et d'application de crème (toutes les 2 h).

Lire l'article Ooreka

Quand le capital soleil est dépassé

C'est vers la cinquantaine que les effets du soleil accumulés depuis plusieurs années se manifestent :

  • vieillissement prématuré ;
  • taches sur la peau ;
  • risque de cancer de la peau.

Les personnes très exposées avant 15 ans ayant pris des coups de soleil dans leur enfance seront les plus susceptibles d'être touchées.

De même, les personnes de phototype 1 et 2 ont plus de chance de développer ces symptômes et pathologies.

Approfondissez le sujet avec nos autres contenus :