Sommaire

Le tanning est une technique de bronzage naturelle, importée tout droit des États-Unis. Le grand avantage du tanning est de ne pas être basé sur le rayonnement UV, donc de ne pas être nocif pour la peau.

Ce procédé permet d’obtenir un joli bronzage uniforme, qui ne tire pas sur l’orange et ne provoque ni brûlures, ni coups de soleil, et ce pour une période d’environ une semaine. Idéal pour avoir un teint « pleine forme » en prévision d’une soirée ou avant de partir en vacances. Le point sur le tanning dans la suite de notre article.

Quel est le principe du tanning ?

Le procédé est simple : il est basé sur une réaction chimique non toxique qui s’opère entre la molécule DHA, la dihydroxyacétone, et notre épiderme.

La DHA est extraite de la cane à sucre ou du maïs. Lorsqu’elle entre en contact avec la peau,  elle interagit avec les cellules de la couche cornée. En quelques secondes, une minute au plus,  notre peau se colore d’un joli hâle estival.

Puisque la  molécule de DHA est aussi présente dans notre organisme, elle lui est donc familière. Elle ne peut donc pas être source d’allergie. Le soin est donc adapté à tous les types de peaux, même les plus claires et les plus sensibles.

Bien sûr, le temps ainsi que l’intensité du bronzage sont programmables, et peuvent être réglés de façon à convenir à votre carnation. Le traitement sur une peau mâte sera plus bref que sur une peau claire.

 Tanning : douches auto-bronzantes

Le tanning est pratiqué dans les centres d’esthétiques et les spas au moyen d’une douche de brumisation :

  • Le dispositif diffuse sur la peau de minuscules embruns pendant quelques secondes.
  • La brumisation est interrompue par quelques temps d’arrêt, pour vous permettre de changer de position, afin que les embruns recouvrent toutes les parties de votre corps.

Le tanning peut aussi se pratiquer sur le visage. Mais il tient moins longtemps que sur le corps.

Si vous voulez renforcer votre bronzage, vous pouvez cependant renouveler la séance après un intervalle de quelques jours.

Tanning : précautions à respecter

Avant et après le soin

Le produit est plutôt long à sécher. Il faut prévoir entre 6 et 7 heures de séchage. Le jour de votre séance, prévoyez des vêtements amples et foncés de préférence.

Pratiquez aussi votre séance de tanning sur une peau parfaitement nette, lisse et bien hydratée. Quelques jours avant, prévoyez une séance d’épilation et un gommage du corps.

Pour le visage, faites-vous faire un nettoyage de peau par votre estheticienne. Les points noirs se colorent aussi avec le produit. Ils pourraient apparaître plus foncés !

Attention au soleil après le tanning !

Vous pouvez avoir recours au tanning l’hiver, pou vous donner bonne mine, ou avant l’été, pour ne pas arriver trop pale sur la plage. Mais attention ! Le tanning ne protège pas votre peau du soleil.

Lorsque votre peau est exposée aux UV, la mélanine, le pigment de la peau est activé. Pour protéger la peau du rayonnement solaire, il migre à la surface de la couche cornée, et c’est ce qui octroie à la peau sa teinte brune.

Avec le tanning, la mélanine n’est pas activée. Malgré votre jolie couleur dorée, vous n’êtes pas protégés contre les UV.

Donc si vous avez recours à ce procédé pour commencer votre été en beauté, n’oubliez pas de protéger votre peau à l’aide d’une crème solaire à indice élevé, surtout lors des premières expositions.

Pour approfondir :