Sommaire

C’est en 1930 que Coco Chanel, par le plus grand des hasards, lance la mode du bronzage. Depuis, le teint mordoré est désiré de tous. Il est devenu synonyme de séduction, de sensualité, et de bonne mine… Grâce aux lampes à UV, il est possible d’afficher un beau teint hâlé toute l'année, même en absence de soleil, et en évitant la contrainte de sortir de chez soi.

En effet, si les lampes à UV représentent le soin spa et institut par excellence, il existe aussi des solariums visage dont vous pouvez faire l’acquisition pour un soin à domicile.

Le point sur le solarium de visage.

Qu’est-ce qu’un solarium de visage ?

Les lampes à UV sont constituées de tubes reliés sur un socle, qui émettent un rayonnement ultraviolet (UV). Certains possèdent deux pans perpendiculaires, munis également de tubes diffusant des UV, ce qui permet d’obtenir un bronzage uniforme, y compris sur les côtés du visage.

Solarium pour visage et rayonnement ultraviolet

Les solariums visage émettent des UV-A en grande quantité, soit 98,5 % du total des rayons émis, et des UV-B dans une très faible proportion.

La composition du rayonnement des solariums visage est sensiblement identique à celui émis par le Soleil. Mais sa concentration est 16 fois plus élevée ; ce qui signifie que 5 minutes de solarium correspondent à 2 heures de bronzage en plein mois d’août sur les plages de la Côte d’Azur !

Les UV-B n’atteignent que les couches superficielles de l’épiderme. Ils peuvent produire des coups de soleil, et génèrent surtout une grande quantité de radicaux libres.

Les UV-A, en revanche, pénètrent plus en profondeur et, outre le fait qu’ils provoquent le bronzage, ils agissent aussi sur les protéines du derme qui sont le collagène et l’élastine, et favorisent le vieillissement cutané.

Par ailleurs, UV-A et UV-B possèdent des effets cancérigènes. Ceux des UV-A sont simplement à plus long terme. De plus, ils sont dangereux pour les yeux et favorisent les risques de cataracte. Donc prudence !

Solarium de visage : pour qui ?

Selon les phototypes

Le phototype définit le niveau de carnation de la peau. Ils sont répartis en 6 indices, du plus clair au plus mat (les phototypes  V et VI correspondent aux peaux brun foncé et noires).

Plus la peau est claire, moins elle possède de capacité à bronzer. Pour les phototypes I et II, les plus clairs, les lampes à bronzer ne sont pas recommandées.

Contre-indications

Il existe des contre-indications à l'utilisation d'un solarium pour visage :

  • Si vous êtes allergique au soleil, vous réagirez aussi au bronzage du solarium sur le visage.
  • Méfiez-vous également si vous prenez certains médicaments photosensibles, comme les œstrogènes, ou certains antidépresseurs.

Pour plus de sécurité, parlez-en au préalable à votre médecin.

Utilisation d'un solarium de visage

Avant de démarrer votre bronzage, nettoyez et hydratez votre peau. Placez la lampe à une vingtaine de centimètres du visage. Mettez les lunettes de protection et commencez l’exposition. Vous pouvez choisir entre 5 et 30 minutes.

Solarium pour visage : critères de choix

L'essentiel est de choisir un appareil conforme aux normes européennes et internationales stipulées par le décret du 30 mai 1997, qui légifère les normes des appareils de bronzage en France.

Pour un bon appareil, il faut compter entre 200 et 300 €.

Pour approfondir le sujet :